20150702_210158

Chers amis du potager,

Aujourd'hui une paire de chaussons sur le thème agricole pour illustrer le propos de mon article qui va suivre.

N'arrivant plus à trouver dans la grande distribution des fruits et légumes de bonne qualité, j'ai décidé de chercher à obtenir ces produits localement. Une façon de mieux consommer et de protéger nos petites entreprises locales au lieu d'aller engraisser les comptes des grands groupes agroalimentaires. Alors effectivement en achetant de cette façon nous ne consommons désormais que des fruits et légumes de saison mais quelle saveur et quelle fraicheur et en plus nous avons une véritable relation humaine avec le producteur. Les produits sont légèrement plus chers c'est vrai mais leur temps de conservation étant plus long nous évitons le gâchis et en fin de compte à la fin du mois cela revient quasiment au même.

En parallèle de cette démarche, je me suis également lancée dans un potager, pour l'instant c'est un bien grand mot j'expérimente plutôt dans une surface réduite : poivron, tomate, courgettes, salade, haricots et bien entendu les condiments tels que basilic, ciboulette, persil... Tout cela dans le but de récolter les graines tous les ans et ainsi d'acquérir une petite autonomie sur les légumes que nous mangeons le plus. Ne m'étant jamais interrogé sur la question il me semblait tout à fait normal de pouvoir le faire, et bien non ! Que je suis crédule, les plants achetés dans nos jardinerie sont des hybrides de type F1 (ou OGM) donc non parfaitement reproductibles, pour conserver la "qualité originale" (si l'on peut dans ce cas précis parler de qualité) vous devez donc tous les ans repasser par la case achat afin d'encore remplir les caisses d'autres grands groupes, cette fois-ci ceux fournissant les semences donc quel intérêt de faire un potager ?

Je ne suis pas une activiste pure et dure mais je déteste "être prise en otage", j'ai donc cherché et je me suis rendu compte qu'il est très difficile actuellement de trouver des graines non modifiées même sur internet. Le hasard fait parfois bien les choses, un de mes voisins qui a un potager depuis plusieurs années m'a parlé de l'association Kokopelli  www.kokopelli-semences.fr

Semences potagères et aromatiques Bios, libres de droit et reproductibles (non-hybrides F1 et non-OGM)

J'invite donc tous ceux qui veulent réaliser leur potager en toute indépendance à se rendre sur leur site pour vous rendre compte à quel point la biodiversité et notre liberté sont menacées par ces multiples entreprises aux noms biens connus qui se sont adjugées le marché des semences au niveau mondial. Bizarrement toutes leurs manoeuvres pour prendre des parts de marché sont réalisées en toute impunité malgré les lois anti-trust, anti-monopole dont on nous rabâche les oreilles régulièrement.

Voilà c'était mon petit coup de gueule du Vendredi, bon week-end à tous et toutes.

Bidi

 

20150716_093831

 

20170505_120419